SHITO-RYU

Technique à mains nues inspirée du kung-fu développée sur l'île d'Okinawa occupée successivement par les Chinois puis par les Japonais.

En 1936, les maîtres d'Okinawa désigneront leur art «karaté» qui signifie «main vide».

Au 19ème siècle, cet art se répartira en trois branches : le Naha-te, le Shuri-te et le Tomarite-te, ainsi nommé d'après leur lieu d'origine. Ces différents courants donneront naissance à différentes écoles telles que le Shotokan, Shito-ryu, Wado-ryu, Goju-ryu...

C'est ainsi que le Shito-ryu, né de l'influence du Naha-te et du Shuri-te verra le jour.

Le Club de karaté de Mont Saint Guibert a été fondé par Philippe Jacquin-Caers, 5° Dan, en 2003.